Aparte Music

Artistes

Michel Dalberto

Biographie Michel DALBERTO

Né à Paris en 1955 dans une famille qui trouve ses origines dans le Dauphiné et le Piémont italien, Michel Dalberto a commencé le piano dès l’âge de trois ans et demi grâce à ses parents qui, bien que non-musiciens, comprirent très tôt son intérêt pour la musique. Il donna son premier concert à cinq ans et demi et, à treize ans, intégra la classe de Vlado Perlemuter, un des disciples favoris d’Alfred Cortot, au Conservatoire de Paris.

À 20 ans, il est lauréat du 1er Concours Mozart à Salzburg et reçoit le Prix Clara Haskil à l’unanimité. Le 1er Prix au Leeds International Piano Competition (dont de précédents lauréats s’appelaient Radu Lupu, Andras Schiff ou Murray Perahia) le consacre en 1978. Il est invité à jouer dans la plupart des centres musicaux européens avec des chefs tels que Erich Leinsdorf, Kurt Masur, Wolfgang Sawallisch, Charles Dutoit, Sir Colin Davis, Yuri Temirkanov ou Daniele Gatti. Les grands festivals l’invitent tels Lucerne, Firenze, Aix-en-Provence, Wiener Festwochen, Edinburgh, Schleswig-Holstein, Grange de Meslay, La Roque d’Anthéron, Newport, Miami, Seattle..

Depuis le début de sa carrière, Michel Dalberto a été reconnu comme un des interprètes majeurs de Schubert et de Mozart. Parmi ses autres compositeurs de prédilection figurent aussi Liszt, Debussy, Fauré, Schumann et Ravel.

Il est à ce jour le seul pianiste vivant à avoir enregistré l’œuvre intégrale pour piano de Schubert. Parmi ses nombreux enregistrements figurent le Concerto de Grieg et la Burlesque de Strauss avec le Philharmonia et Pommier, un « live » du Concerto de Schumann au Festival de Vienne avec les Wiener Symphoniker et Inbal, deux Concertos de Mozart avec l’EOP et Nelson, plusieurs récitals consacrés à Liszt, Mozart et Debussy, des Paraphrases d’Opéras de Liszt, un « live » des Sonates pour violoncelle & piano de Beethoven avec Henri Demarquette. Il a aussi participé à l’intégrale de la musique de chambre de Fauré en compagnie de Renaud Capuçon.

Plusieurs de ses enregistrements ont reçu des récompenses dont le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros, le Prix de l’Académie du Disque Français, le Diapason d’Or, le Prix « Echo » en Allemagne..

En 2015, il commence l’enregistrement d’une série de quatre Cd pour le label Aparté consacrée à Debussy, Franck, Fauré et Ravel. Chaque programme sera enregistré « live » et un piano différent sera utilisé pour chaque compositeur – Steinway, Bechstein etc.. – pour donner une identité sonore à chacun. Le premier volume – Debussy Préludes 2è Livre, Images 2è Livre et Children’s corner – a été enregistré au Teatro Bibiena à Mantoue sur un piano Fazioli.

Chambriste réputé, il joua au début de sa carrière les 10 Sonates de Beethoven avec Henryk Szeryng et des récitals à 2-pianos et 4-mains avec Nikita Magaloff. Plus récemment il a joué en trio avec Dmitri Sitkovetsky & Lynn Harrell ou Renaud & Gautier Capuçon, en duo avec Boris Belkin, Vadim Repin, Nikolaj Znaider, Yuri Bashmet, Gérard Caussé, Truls Mork, Henri Demarquette, Emmanuel Pahud ou en quintette avec les Quatuors Ebène & Modigliani.

Dans le domaine vocal, il a été le partenaire de Jessye Norman, Barbara Hendricks, Ildiko Raimondi, Nathalie Stutzman, Stephan Genz et Edwin Crossley-Mercer.

Il a depuis plusieurs années acquis une expérience de chef et a dirigé de nombreux orchestres tant en Asie qu’en Europe – Salzburg Chamber Soloists, UBS Verbier Youth Orchestra, Solistes de Montpellier-Moscou, Orchestre de Bordeaux-Aquitaine, Royal Liverpool Philharmonic, Budapest Orchester, Orchestre de Chambre de Paris. Parallèlement à sa carrière, Michel Dalberto fut directeur artistique de l’Académie- Festival des Arcs (Savoie). De 1987 à 2009, il fut membre puis président du jury du concours Clara Haskil, succédant à son ami Nikita Magaloff. Il continue à s’occuper du concours en ayant intégré son comité d’organisation.

Invité dans de nombreuses villes du monde entier pour des Masterclasses, il est depuis 2011 Professeur de Piano au Conservatoire de Paris.

Gastronome passionné, il est membre de prestigieux clubs gastronomiques à Paris et à Genève. Il pratique régulièrement le ski en Suisse où il réside. Il est également diplômé de plongée sous-marine et un fan de Formule 1.

En 1996 le ministre de la Culture l’a élevé au rang de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite en reconnaissance pour son activité artistique.

www.micheldalberto.fr

*

Michel DALBERTO / Biography

Michel Dalberto first came to prominence when, between 1975 and 1978, he won the 1st Mozart Competition in Salzburg, the Clara Haskil Prize in Vevey (Switzerland) and 1st Prize at the Leeds International Piano Competition (whose previous winners include Radu Lupu, Murray Perahia or Andras Schiff).

Born in Paris in 1955 into a non-musical family whose roots come from French Dauphiné and Italian Piemonte, he began the piano at the age of three and a half and gave his first concert at five and a half. When he was twelve, he was introduced to Vlado Perlemuter, a favourite pupil of the late Alfred Cortot, and entered his class at the Paris Conservatoire where he completed his studies during nine years. Another influent teacher was Jean Hubeau in the chamber music field.

He has since performed under the baton of some of the most distinguished conductors including Sawallish, Colin Davis, Temirkanov, Masur, Gatti or Gardiner and has been guest of festivals such as Lucerne, Florence, Aix-en-Provence, Vienna, Edinburgh, Schleswig-Holstein, Newport, Miami, Seattle as well as regular visits to Japan, Korea and China.

From the beginning of his career, Michel Dalberto has been acknowledged as one of the foremost interpreter of Schubert and Mozart music. He is the only living pianist to have recorded the complete piano works by Schubert. Liszt, Debussy, Fauré, Schumann and Ravel are also among his favorite musicians.

He is currently embarked with the French label Aparté in an important project of several recordings of French repertoire including Debussy, Ravel, Franck and Fauré. Every program shall be recorded “live” on different pianos (Steinway, Fazioli, Bechstein..) in order to give a sound identity to each composer. The Debussy program was just recorded and filmed in Mantova’s Teatro Bibiena.

An outstanding chamber musician since the beginning, he played the Beethoven Violin Sonatas with the late Henryk Szeryng and two-pianos recitals with the late Nikita Magaloff with whom he enjoyed a close friendship. He also appeared in Trio with Dmitry Sitkovetsky and Lynn Harrell or with Renaud and Gautier Capuçon. Among his partners were Vadim Repin, Julian Rachlin, Nikolaj Znaider, Renaud Capuçon, Yuri Bashmet, Truls Mørk, Henri Demarquette, Emmanuel Pahud, Paul Meyer, Modigliani and Ebène Quartets as well as sopranos Barbara Hendricks, Jessye Norman, Ildiko Raimondi and baritones Stephan Genz and Edwin Crossley-Mercer.

For many years he enjoyed conducting orchestras and has already been invited to numerous fine ensembles including Shenzhen, Macau, Tokyo Symphony, Royal Liverpool Philh. Orchestre de Chambre de Paris, Budapest Radio Orch. and others.

Keeping close ties with the Clara Haskil competition, he was member then Chairman of the Jury between 1987 and 2009 and is now a member of the organization committee.

Since September 2011, he has been appointed Professor at the Paris Conservatoire with a class of eight students. Before that, he was regularly invited for masterclasses at Imola Accademia Pianistica, Hannover Hochschule, Manchester Royal College, Seoul University, Tel Hai International Piano Academy or Tokyo Toho University.

A keen amateur of gastronomy, member of prestigious gastronomic clubs in Paris and Geneva, he enjoys skiing in Switzerland where he lives, is an expert scuba-diver and a devoted fan of Formula 1.

In 1996, he was awarded Knight of the “Ordre National du Mérite” by the French government.

www.micheldalberto.fr