Aparte Music

Artistes

Olivier Baumont, Julien Chauvin

Olivier Baumont, clavecin

Depuis septembre 2001, Olivier Baumont est le professeur de la classe de clavecin du Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris.

La discographie d’Olivier Baumont, régulièrement saluée par la presse internationale, comprend une soixantaine d’enregistrements essentiellement en soliste. Après une intégrale de l’œuvre pour clavecin de Rameau (Universal), Olivier Baumont a réalisé plus de vingt disques pour Erato : l’intégrale de l’œuvre pour clavecin de François Couperin, des œuvres de Bach, de Handel, de Purcell, et de compositeurs russes et américains des Lumières. Il a aussi enregistré une intégrale des deux Livres de Chambonnières (AS musique), le Livre de Noëls de Balbastre, l’œuvre intégrale de Daquin et récemment un récital sur l’orgue Dom Bedos de Sainte-Croix à Bordeaux consacré aux organistes français de la fin de l’Ancien Régime (« Tempéraments » Radio-France). Il a aussi enregistré en 2012 des pièces pour clavecin et clavicorde de Telemann, et en 2014 les œuvres de Bach pour clavecin-luth ((Euromusic/Harmonia Mundi). Il vient d’enregistrer le Petit Livre d’Anna Magdalena Bach avec Anne Magouët, Christine Plubeau, Julien Chauvin et Aurélien Delage (Bayard Musique) ainsi qu’un disque de musiques versaillaises pour clavecin et violon avec Julien Chauvin sur deux instruments historiques du château (Aparté/Harmonia Mundi).

En 2014, Olivier Baumont a été l’initiateur d’une importante série de concerts à la Cité de la Musique à Paris qui a été consacrée à l’intégrale de l’œuvre pour clavecin de Johann Sebastian Bach (du 11 au 21 mars 2014) et qui a réuni vingt clavecinistes de toutes générations et de plusieurs pays.

Olivier Baumont a publié Couperin, le musicien des rois (Découvertes Gallimard, prix des muses 1998), Vivaldi (Gallimard Jeunesse), La musique à Versailles (Actes Sud/Château de Versailles/Centre de musique baroque de Versailles, prix 2007 du meilleur livre sur la musique du syndicat des critiques musicaux français), et récemment « A l’Opéra, monsieur ! » La musique dans les Mémoires de Saint-Simon (L’Infini, Gallimard) ; ce dernier ouvrage a été écrit dans le cadre d’une résidence d’écriture à Chambord en 2014.

Olivier Baumont vient de réaliser la musique du nouveau film de Stéphane Brizé, Une Vie, d’après le roman de Maupassant.

olivierbaumont.fr

Julien Chauvin, violon et direction

Julien Chauvin, premier Prix du Concours Général à Paris en 1997, a étudié avec Vera Beths au Conservatoire Royal de La Haye, ainsi qu’avec Wilbert Hazelzet, Jaap ter Linden et Anner Bylsma pour l’interprétation des œuvres des périodes baroque et classique.

En 2003, il est lauréat du Concours International de musique ancienne de Bruges et se produit depuis en soliste en Géorgie, en Amérique du sud, en Afrique du sud, aux festivals de Pâques de Deauville ainsi qu’au Concertgebouw d’Amsterdam.

Sa formation l’amène à jouer au sein d’ensembles baroques tels que Concerto Köln, Les Musiciens du Louvre, le Concert d’Astrée, l’Ensemble baroque de Limoges.

Il interprète également le répertoire romantique et moderne, en étroite collaboration avec Steve Reich, György Kurtág, Thierry Escaich, Thomas Adès et Philippe Hersant. Il se produit en compagnie de Renaud Capuçon, Jérôme Pernoo, Jérôme Ducros, Bertrand Chamayou, Christophe Coin, Patrick Cohen, Alain Planès.

Après dix années de collaboration au sein de l’ensemble Le Cercle de l’Harmonie qu’il dirigeait avec le chef d’orchestre Jérémie Rhorer, Julien Chauvin fonde en 2015 un nouvel orchestre : Le Concert de la Loge Olympique. Parallèlement, il poursuit sa collaboration avec le Quatuor Cambini-Paris créé en 2007.

Julien Chauvin assure la direction musicale de productions lyriques telles que le spectacle Era la Notte mis en scène par Juliette Deschamps avec Anna Caterina Antonacci, Le Saphir de Félicien David dans une production du Palazzetto Bru Zane ou l’opéra Armida de Haydn, dans une mise en scène de Mariame Clément.

En tant que chef d’orchestre, il est invité à diriger de la baguette ou du violon par le Folger Consort à Washington, l’orchestre Esterházy Hofkapelle d’Eszterháza, l’Orchestre régional d’Avignon Provence et le Orkiestra Historyczna de Katowice.

Invité régulier de France Musique et de Radio Classique, Mezzo lui consacre un portrait en 2006 et il se produit en récital avec Olivier Baumont au château de Versailles, à la Villa Médicis de Rome ou à l’auditorium du musée d’Orsay.

Il enregistre des œuvres concertantes de Haydn, Beethoven et Berlioz avec le Cercle de l’Harmonie pour les labels Eloquentia et Ambroisie-Naïve.

Julien Chauvin joue sur un violon baroque de Jacob Stainer de 1670 (ex Mozart-Wranitzki) prêté par un mécène et sur un violon romantique Giuseppe Rocca de 1839 dans le cadre du projet « Adopt-a-musician ».

concertdelaloge.com

*

Olivier BaumontHarpsichord

Since September 2001, Olivier Baumont is the harpsichord teacher at the Paris Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse.

Olivier Baumont’s discography, regularly praised in the international press, consists of some sixty recordings, primarily solo pieces. After recording the complete harpsichord works of J.P Rameau for Accord-Universal, Olivier Baumont produced over twenty disks for Erato: the complete harpsichord works by François Couperin, works by Bach, Handel, Purcell, as well as by Russian and American Englightenment composers. He has also recorded the complete two books of harpsichord pieces by Chambonnières (AS Musique); the Livre de Noëls by Balbastre; the full work of Daquin; and, recently, a recital on the Dom Bedos Sainte-Croix organ in Bordeaux of French organ music from the end of the Ancien Régime period (“Tempéraments” Radio-France). He also in 2012 recorded Telemann’s pieces for the harpsichord and clavichord and in 2014 the works by Bach for the lute-harpsichord (Euromusic/Harmonia Mundi). He recently recorded the Notenbüchlein für Anna Magdalena Bach with Anne Magouët, Christine Plubeau, Julien Chauvin, and Aurélien Delage (Bayard Musique) as well as violin and harpsichord music from Versailles with Julien Chauvin on two historical instruments belonging to the château (Aparté/Harmonia Mundi).

In 2014, Olivier Baumont initiated an important series of concerts for the Cité de la Musique in Paris on Johann Sebastian Bach’s complete works for the harpsichord (March 11-21). It reunited 20 harpsichordists of all generations and many different countries.

Olivier Baumont published the book Couperin, le musicien des rois (Découvertes Gallimard, Muses prize 1998); Vivaldi (Gallimard Jeunesse), La Musique à Versailles (Actes Sud/Château de Versailles/Centre de Musique Baroque de Versailles, 2007 Prize for Best Book on Music from the Syndicat des Critiques Musicaux Français), and recently « A l’Opéra Monsieur ! » La musique dans les Memoires de Saint-Simon (L’Infini, Gallimard) ; this latest work was written as part of a residency at the château of Chambord in 2014.

Olivier Baumont also recently produced the music for Stéphane Brizé’s new film, Une Vie, based on Maupassant’s eponymous novel.

Julien Chauvin, Violin and Conductor

Julien Chauvin, winner of the Prix du Concours Général de Paris in 1997, studied violin with Vera Beths at the Royal Conservatory in the Hague and period instrument interpretation in Baroque and Classical music with Wilbert Hazelzet, Jaap ter Linden and Anner Bylsma.

In 2003, he was laureate at the International Early Music competition in Bruges and has performed as soloist in South America, South Africa, Georgia, at the Concertgebouw in Amsterdam and at the Easter festival in Deauville, France. He has appeared with such Baroque ensembles as Concerto Köln, Les Musiciens du Louvre, Le Concert d’Astrée, and l’Ensemble Baroque de Limoges.

He also performs the Romantic and Modern repertoire and has worked in close collaboration with Steve Reich, György Kurtág, Thierry Escaich, Thomas Adès and Philippe Hersant. He gives recitals with fellow soloists Renaud Capucon, Jérôme Pernoo, Jérome Ducros, Bertrand Chamayou, Christophe Coin, Patrick Cohen and Alain Planès.

After a ten year collaboration with the ensemble Le Cercle de l’Harmonie, which he directed with conductor Jérémie Rhorer, Julien Chauvin established a new orchestra, Le Concert de la Loge Olympique. At the same time, he also continued to perform with the Quatuor Cambini-Paris which was formed in 2007.

As musical director, Julien Chauvin has collaborated on many operatic productions including: Era la Notte staged by Juliette Deschamps with Anna Caterina Antonacci, Félicien David’s Le Saphir produced by Palazzetto Bru Zane and Haydn’s opera Armida staged by Mariame Clément.

As principal conductor, he has led – either with the baton or the violin – Washington’s Folger Consort, the Esterházy Hofkapelle d’Estherháza Orchestra, l’Orchestre Régional d’Avignon Provence and the Katowice Orkiestra Historyczna.

He is a regular guest on the radio stations France Musique and Radio Classique. The Mezzo TV channel dedicated a portrait of him in 2006.

He has recorded soloist works by Haydn, Beethoven and Berlioz with Le Cercle de l’Harmonie on the Eloquentia and Ambroisie-Naïve labels.

Julien Chauvin plays a Baroque violin by Jacob Stainer from 1670 (formerly the “Mozart-Wranitzki”), leant by an arts patron, and a Romantic violin by Giuseppe Rocca from 1839, in the framework of the ‘Adopt-a-Musician’ project.