Aparte Music

Discographie

Rameau – Zaïs

AP109-cover

Achetez/Buy this album :

Téléchargement HD
Digital

Jean-Philippe Rameau (1683-1764)

Zaïs (Pastorale héroïque sur un livret de Louis de Cahusac)

Les Talens Lyriques
Christophe Roussetclavecin & direction
Chœur de Chambre de Namur

Solistes – Soloists
Julian Prégardien
Sandrine Piau
Aimery Lefèvre
Benoît Arnould
Amel Brahim-Djelloul
Hasnaa Bennani
Zachazy Wilder

  • Les Talens Lyriques, Christophe Rousset

    Rameau - Zaïs (Act I scene 4)

CD1

1] Ouverture
Prologue
[2] Sc. 1 (Génies des Élémens et des Empires, Oromazès) Éveillez-vous, troupe immortelle !
[3] Sc. 2 L’Aurore ; (Oromazès, Sylphes et Sylphides, Génies des Élémens et des Empires) La naissante Aurore
[4] (Une Sylphide) Chantez oiseaux, chantez votre aimable ramage
[5] Sc. 3 (Amour) Connaissez le dieu du bonheur
[6] Entrée en sarabande pour les Jeux et les Plaisirs
[7] Première et deuxième gavottes pour les Jeux et les Plaisirs
[8] (Amour) Que l’Amour seul soit votre maître
[9] Premier et deuxième menuets pour les Jeux et les Plaisirs
[10] (Amour) Aimez, jouissez sans cesse
[11] Entracte

Acte I
[12] Sc. 1 (Zaïs, Cindor) Génie égal aux dieux
[13] Sc. 2 (Zaïs, Zélidie) Aimable Zélidie
[14] (Zaïs, Zélidie) Ce que je vois m’offre sans cesse
[15] Sc. 3 Entrée pour les Bergers et les Bergères ; (Zaïs, Zélidie, Bergers et Bergères) Accourons tous, que tout s’empresse
[16] Sc. 4 (La grande Prêtresse de l’Amour, Bergers et Bergères, Pâtres) Unissez vos chants et vos vœux
[17] Ballet figuré. Air pour les Bergers et les Bergères ; (la grande Prêtresse) Dieu, souverain des dieux que l’Univers encense
[18] Musette pour les Bergers et les Bergères
[19] Première et deuxième gavottes pour les Bergers et les Bergères
[20] (Zélidie, la grande Prêtresse) Tous les biens qu’offre la fortune
[21] Symphonie ; (la grande Prêtresse, Zélidie, Zaïs, chœur des Bergers) Ces sons harmonieux m’annoncent sa présence
[22] Sc. 5 (Amour) Ma puissance prépare à l’empire amoureux

 CD2

Acte II
[1] Sc. 1 Prélude ; (Zaïs) Charme des cœurs ambitieux
[2] Sc. 2 (Zaïs, Cindor) Zélidie est tendre et fidèle
[3] (Zaïs) D’un pouvoir enchanteur flatte son espérance
[4] Sc. 3 Prélude ; (Cindor, Zélidie) Venez aimable Zélidie
[5]  Sc. 4 Entrée noble pour les Statues animées
[6] (Une Sylphide, Génies, Sylphes et Sylphides) C’est l’Amour qui veille
[7] Première et deuxième gavottes pour les Statues ; (Une Sylphide) Un amant doit tout se promettre
[8] (Cindor, Zélidie) Tout ce que le soleil éclaire
[9] (Cindor, Génies, Sylphes et Sylphides) Aquilons rompez votre chaîne
[10] Tonnerre ; (Zélidie, Cindor) Ciel ! quels éclats ! Quelle terreur soudaine !
[11] (Zélidie, Cindor, Génies, Sylphes et Sylphides) Zéphyrs, calmez la terre et l’onde
[12] Premier air pour les Statues – mouvement de chaconne ; (Cindor) Pour les mortels les plus heureux
[13] Gigue pour les Statues ; (Cindor, Génies, Sylphes et Sylphides) Pour les mortels les plus heureux
[14] Sc. 5 (Cindor, Zélidie) C’est à la suprême grandeur
[15] Sc. 6 (Zélidie) Ô Ciel ! croirai-je ses discours
[16] Sc. 7 (Zélidie, Zaïs) Ciel ! Est-ce vous ? En croirai-je mes yeux ?
[17] Entracte. Première gavotte pour les Statues
[18] Sc. 1 (Cindor, Zaïs) Vous êtes obéi… par des alarmes vaines
[19] (Cindor, Zaïs) Qu’attendez-vous ? Soyez heureux
[20] Symphonie ; (Zaïs) Un charme va guider la beauté qui m’engage
[21] Sc. 2 (Zélidie) Coulez mes pleurs, l’ingrat que j’aime
[22] Sc. 3 (Sylphes, Sylphides, Zélidie) Célébrons la victoire
[23] Sc. 4 (Sylphes, Sylphides, Zélidie) Que Zaïs est heureux
[24] Ballet figuré. Air en rondeau pour les Sylphes et les Sylphides
[25] (Un Sylphe) Dans nos feux prenons pour modèle
[26] Premier et deuxième passepieds pour les Sylphes et les Sylphides
[27] Premier et deuxième tambourins pour les Sylphes et les Sylphides
[28] Sc. 5 (Zaïs) Qu’aux lois de Zélidie ici tout obéisse
Sc. 6 (Zélidie, Zaïs) C’est Cindor… quel nouveau supplice
Sc. 7 (Zaïs) Amour, elle triomphe, et tes vœux sont remplis

CD3

Acte IV
[1] Entrée noble
[2] Sc. 1 (Zaïs, Zélidie) Qu’entends-je ? Quoi, Zaïs, cette cour immortelle ?
[3] Sc. 2 Tonnerre ; (Zaïs, Zélidie) Ma chère Zélidie
[4] Sc. 3 (Oromazès, Zaïs, Zélidie, Cindor, Génies des Élémens) Ô ciel ! Oromazès, le souverain génie !
[5] Entrée pour les Peuples élémentaires
[6] Air pour les Peuples élémentaires
[7] (Zaïs) Témoins de mes feux
[8] Sc. 4 Premier air en rondeau pour les Bergers et deuxième air pour les Sylphes et les Sylphides
[9] Musette en rondeau pour les Bergers et les Bergères
[10] (Zélidie) Pour les cœurs tendres et constants
[11] Premier et deuxième rigaudons
[12] (Zaïs) Règne Amour, lance tes traits
[13] Contredanse en rondeau pour les Peuples et Génies des Élémens, Sylphes, Sylphides, Bergers et Bergères, Pâtres et Pastourelles, Plaisirs et Jeux

« Une des rares initiatives discographiques d’envergure de l’année Rameau. » CHOC CLASSICA DE L’ANNEE 2015

« Ce Zaïs flamboyant inaugurerait-il au disque une exploration aussi abondante que celle dévolue à Lully par Rousset ? On l’espère, tant la réussite est totale. »  Jean-Charles Hoffelé/Artamag’

« Il vous faut absolument ce nouvel enregistrement fait par Aparté à l’Opéra Royal de Versailles ! »  Frédérique/Fnac.com

« Christophe Rousset, un orfèvre chez Rameau. Une superbe réussite. » Musikzen

« Une distribution vocale idéale…, l’excellent Chœur de chambre de Namur…, la direction toujours aussi inspirée et flamboyante de Christophe Rousset. » Michel Jakubowicz/On-Mag

« Sandrine Piau incarne une très belle Zélidie…Julian Prégardien est également parfait…Le Chœur de chambre de Namur s’impose une fois de plus par sa présence, sa justesse et son engagement. Une nouvelle réussite signée Christophe Rousset ! » Concertonet

« Une réussite éclatante ». L’Education Musicale

« Sandrine Piau joint la finesse musicale à la justesse du sentiment, jouant du charme d’un timbre éternellement jeune. Quant au Zaïs de Julian Prégardien, on n’en finirait pas de louer la pureté de son style, la classe de son phrasé, l’élégante simplicité de son chant… L’excellent Chœur de Namur…Les Talens Lyriques sont en pleine forme. Diamant Opéra Magazine

« A la justesse sans défaut de la manière et de l’expression, à une limpidité naïve, Sandrine Piau ajoute une profondeur sanguine, une humanité qui portent autant le récitatif que la désolation de Coulez, mes yeux, Zaïs est enfin de retour: Qu’il rende heureux tous nos moments ». Diapason Magazine

“The music is spellbinding in its energy, grace and boldness. Here, with the principals Julian Prégardien and Sandrine Piau, its performance is scintillating.” Stephen Pettitt/The Sunday Times, 27th Sept 2015

“Christophe Rousset’s recording is distinguished by a dazzling variety of articulation, dynamics and timbres … The playing of Les Talens Lyriques is supple and characterful … Piau is faultlessly expressive and stylish” Anna Picard/BBC Music Magazine, Christmas 2015

“the choral singing is thoroughly accomplished. By now it verges on the near-superfluous to point to the idiomatic mastery brought to this repertoire by Christophe Rousset and Les Talens Lyriques, their relish of the composer’s colourful scoring apparent from the outset of a performance of outstanding merit. » Brian Robins / Opera, February 2016
« Une escale indispensable pour tous ceux qui aiment Rameau et veulent le découvrir en profondeur. »  Joker Crescendo