Aparte Music

Discographie

Salieri: Tarare

ap208-3000

20,00 € Ajouter CD au Panier / Add CD to cart

Les Talens Lyriques
Christophe Rousset

Cyrille Dubois
Karine Deshayes
Jean-Sébastien Bou
Judith van Wanroij
Enguerrand de Hys
Tassis Christoyannis
Jérôme Boutillier
Philippe-Nicolas Martin
Marine Lafdal-Franc
Danaé Monnié

Les Chantres du centre de musique baroque de Versailles

CD1 
PROLOGUE
Scène 1
1. Ouverture
La Nature et les Vents déchaînés : « C’est assez troubler l’univers »
Scène 2
2. Le Génie du Feu, la Nature : « De l’orbe éclatant du soleil »
La Nature : « Froids humains, non encor vivants »
Scène 3
3. Chœur d’Ombres : « Quel charme inconnu nous attire ? »
4. Le Génie du Feu, la Nature : « Privés des doux liens »
La Nature : « Brillant soleil »
Le Génie du Feu : « Gloire à l’éternelle sagesse »
5. Le Génie du Feu, la Nature, des ombres et Astasie : « Un mot encor »
La Nature : « Qu’un jeune cœur »
6. Le Génie du Feu, la Nature : « Que sont ces deux superbes ombres »
7. La Nature, chœur des Ombres : « Futurs mortels, prosternez-vous »
Le Génie du Feu, la Nature : « Sois l’empereur Atar »
La Nature : « Enfants, embrassez-vous »
8. Chœur d’Ombres, la Nature : « Ô bienfaisante déité »
La Nature : « C’est assez »
La Nature : « Tels qu’une vapeur élancée »
Chœur d’Esprits aériens : « Gloire à l’éternelle sagesse »

ACTE PREMIER
Scène 1
9. Ouverture
Atar, Calpigi : « Laisse-moi, Calpigi ! »
Calpigi, Atar : « Il est vrai, son nom adoré »
Scène 2
Atar, Altamort, Calpigi : « Mais qu’annonce Altamort à mon impatience ? »
Scène 3
10. Chœur d’esclaves du sérail, Atar : « Dans les plus beaux lieux de l’Asie »
Astasie, Spinette, Atar : « Ô sort affreux »
11. Atar, Astasie : « Je suis heureux »
Scène 4 
Calpigi, Atar : « Qui voulez-vous, Seigneur »
Spinette, Atar : « Oui, Seigneur, je veux la réduire »
Scène 5
12. Urson, Atar : « Seigneur, c’est ce guerrier »
Scène 6
13. Atar, Tarare : « Que me veux-tu, brave soldat ? »
Atar, Altamort, Tarare : « Soldat qui m’as sauvé la vie »
14. Tarare : « Astasie est une déesse »
Atar, Tarare : « Quoi ! soldat ! »
15. Atar : « Qu’as-tu donc fait »
Tarare : « Seigneur, si j’ai sauvé ta vie »
Scène 7
Atar, Calpigi, Tarare : « Que veux-tu, Calpigi ? »
16. Tarare : « Charmante Irza »
Atar, Tarare, Altamort, Calpigi : « Brave Altamort »
17. Scène 8
Atar : « Vertu farouche et fière »

CD2 
ACTE DEUXIÈME
Scène 1
1. Urson, Atar : « Seigneur, le Grand-Prêtre, Arthenée »
Scène 2
Arthenée, Atar : « Les sauvages d’un autre monde »
2. Arthenée : « Qu’il faut combattre »
Atar : « Apprends-moi donc »
3. Arthenée, Atar : « Ah ! d’une antique absurdité »
Arthenée, Atar : « Crains de payer de ta couronne »
4. Atar : « Qu’une grande solennité »
Scène 3 
Arthenée : « Ô politique consommée »
Scène 4
5. Tarare : « De quel nouveau malheur suis-je encor menacé ? »
Scène 5
6. Calpigi, Tarare : « Tarare ! connais-moi. »
Scène 6
7. Tarare : « J’irai : Oui, j’oserai ! »
Scène 7
8. Arthenée, un prêtre, Elamir : « Sur un choix important le ciel est consulté. »
9. Arthenée : « Ainsi qu’une abeille »
Arthenée : « Tout le peuple »
Scène 8
10. Grande marche
Arthenée, chœur, Elamir, Altamort, Atar : « Prêtres du grand Brama ! »
11. Tarare, chœur : « Qui veut la gloire »
Atar, Altamort : « Je ne puis soutenir la clameur importune »
12. Tarare : « Apprends, fils orgueilleux des prêtres »
Altamort, Tarare, Arthenée, Atar : « Sans le respect d’Atar »
13. Chœur général : « Brama ! si la vertu t’est chère »

ACTE TROISIÈME 

Scène 1
14. Calpigi, Atar : « Les jardins éclairés ! »
Scène 2 
Atar : « Avant que ma fête commence »
15. Urson, Atar : « Tarare le premier arrive au rendez-vous »
Urson, Atar : « Ne crains rien, superbe Altamort »
Atar : « Partout il a donc l’avantage »
Scène 3
16. Allegro
Atar, Calpigi : « Calpigi, quel spectacle offrais-je à ma sultane ? »
Scène 4
17. Marche
18. Chœur d’Européens, Spinette, une bergère : « Peuple léger mais généreux »
19. Minuetto
20. Allegro 
Spinette, une bergère : « Galants qui courtisez les belles »
21. Minuetto 
Spinette, un paysan, Astasie : « Dans nos vergers délicieux »
22. Danse
Astasie, un paysan : « Ô mon Tarare, ô mon époux »
23. Atar : « Saluez tous la belle Irza »
Chœur général : « Saluons tous la belle Irza »
24. Minuetto
Atar, Calpigi : « Calpigi, ta fête est charmante ! »
25. Calpigi, chœur, Atar, Spinette : « Je suis natif de Ferrare »
Astasie, chœur, Atar, Spinette : « Tarare ! »
Scène 5
26. Calpigi, Tarare : « Ô Tarare ! »
Tarare : « Au sein de la profonde mer »
27. Tarare, Calpigi : « Je suis sauvé, grâce à ton cœur »
Scène 6
28. Calpigi, Atar, Tarare : « On vient ; c’est le sultan »
Scène 7
29. Tarare : « Dieu tout-puissant ! »

CD3 
ACTE QUATRIÈME
Scène 1
1. Astasie, Spinette : « Spinette, comment fuir de cette horrible enceinte ? »
Spinette, Astasie : « Un grand roi vous invite à faire son bonheur »
Scène 2
Calpigi, Astasie, Spinette : « Belle Irza, l’empereur ordonne »
Scène 3
2. Astasie, Spinette : « Ô ma compagne ! ô mon amie ! »
Spinette : « Je partage votre détresse »
Scène 4
3. Spinette : « Spinette, allons, point de faiblesse »
Scène 5
Calpigi : « Cette femme est à toi, muet »
Scène 6
Spinette, Tarare : « Comme il est laid ! »
Tarare, Spinette : « Étranger dans Ormus »
4. Spinette, Tarare : « Ami, ton courage m’éclaire. »
Scène 7
5. Urson, Calpigi, chœur : « Marchez, soldats, doublez le pas. »
Calpigi, Urson, chœur : « Urson, expliquez-vous. »
Scène 8
6. Calpigi : « Sur deux têtes la foudre »
Calpigi : « Va ! l’abus du pouvoir suprême »

ACTE CINQUIÈME
Scène 1
7. Atar, un eunuque : « Fantôme vain ! »
Scène 2
8. Arthenée, Atar : « Que veux-tu, roi d’Ormus ? »
Scène 3
Atar, Tarare : « Approche, malheureux ! »
9. Tarare, Atar : « Je ne puis mourir qu’une fois »
Scène 4
10. Atar, Spinette, Tarare, Arthenée : « Ainsi donc, abusant de vos charmes »
11. Chœur d’esclaves, Arthenée : « Avec tes décrets infinis »
12. Astasie, Tarare, Arthenée, Atar : « Ne m’impute pas, étranger »
Astasie, Atar : « Ô tigre ! »
13. Astasie, Tarare, Atar : « Le trépas nous attend »
Scène 5
Chœur d’esclaves : « Atar, défends-nous »
Scène 6
Chœur, Tarare, Atar, un eunuque, Calpigi : « Tarare, Tarare »
Scène 7
Calpigi, Tarare, chœur : « Tous les torts de son règne »
14. Tarare : « Le trône est pour moi sans appas »
Scène 8
Urson : « Non, par mes mains »
Arthenée, chœur : « Tarare, il faut céder ! »
Scène 9
Tarare : « Enfants, vous m’y forcez »
15. Chœur : « Quel plaisir de nos cœurs s’empare ! »
Scène 10
16. Le Génie du Feu, la Nature : « Nature, quel exemple imposant et funeste ! »
Chœur, la Nature, le Génie du Feu : « De ce grand bruit »

***

Après Les Danaïdes et Les Horaces, Les Talens Lyriques et le Centre de musique baroque de Versailles concluent leur cycle des opéras français d’Antonio Salieri avec le premier enregistrement mondial au disque de Tarare.

Souvent placé injustement dans l’ombre de Mozart, son génial contemporain, Salieri signe ici un authentique chef-d’œuvre, sur l’unique livret jamais écrit par Beaumarchais.

Salieri a le goût de l’exotisme et nous transporte, à la manière de Mozart dans L’Enlèvement au sérail, dans un orient fantasmé à travers les lunettes de la philosophie prérévolutionnaire des Lumières.

L’infatigable Christophe Rousset, attaché à redonner vie aux partitions rares ou mystérieusement dans l’ombre, mène un casting cinq étoiles : Le capitaine Tarare (Cyrille Dubois), s’introduit chez le sultan Atar (Jean-Sébastien Bou) afin de délivrer sa bien-aimée, l’esclave Astasie (Karine Deshayes).

Sous la trame amoureuse, on devine le réquisitoire de Beaumarchais qui met en scène, en 1787, la révolte du peuple contre le pouvoir tyrannique du sultan – si bien qu’on peut s’étonner que l’intrigue échappât aux mailles de la censure royale de l’époque !

La musique épouse les quiproquos, rebondissements et scènes de grand spectacle du récit pour donner naissance à un opéra qui regarde vers le romantisme, interprété avec jubilation par Les Talens Lyriques et Les Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles.

De quoi redorer définitivement le nom de Salieri.

***

After Les Danaïdes and Les Horaces, Les Talens Lyriques and the Centre de musique baroque de Versailles conclude the group’s cycle of Antonio Salieri’s French operas with the world premiere CD recording of Tarare.

Often unfairly overshadowed by his brilliant contemporary Mozart, Salieri here composed a genuine masterpiece on the only libretto ever written by Beaumarchais.

Salieri has a taste for exoticism and, like Mozart in Die Entführung aus dem Serail, he transports us into a fantasy Orient seen through the eyes of the pre-revolutionary philosophy of the Enlightenment.

The indefatigable Christophe Rousset, unswerving in his efforts to revive scores that are rarely performed or have mysteriously languished in the shadows, directs a five-star cast: the Captain of the Guard Tarare (Cyrille Dubois) enters the palace of the Sultan Atar (Jean-Sébastien Bou) in order to rescue his beloved, the slave Astasie (Karine Deshayes).

Behind the love triangle, one senses Beaumarchais’s indictment of authority in his depiction (in 1787!) of the people’s revolt against the Sultan’s tyrannical power – so much so that it is astonishing that the plot escaped the royal censor’s net!

The music follows the story’s misunderstandings, plot twists and spectacular scenes to produce an opera that prefigures Romanticism, exhilaratingly performed by Les Talens Lyriques and Les Chantres of the Centre de Musique Baroque de Versailles.

A release that should restore Salieri’s prestige once and for all!