Le quatuor Novus a été formé en 2007 à l’université des arts de Séoul. Adulés en Corée, les quatre musiciens s’installent en Allemagne en 2011. Ils se distinguent dans plusieurs concours internationaux (Salzbourg, Osaka, Lyon, Vienne notamment) et se font rapidement connaître des scènes européennes de premier plan.
Ce premier album est à la croisée de leurs influences à la fois coréennes (Yun, Arirang) et allemandes (Webern, Beethoven). Les Novus y démontrent une technique prodigieuse mise au service d’une musicalité exceptionnelle. Leurs versions du Langsamer Satz de Werbern et du Quartetto Serioso de Beethoven ne pâliront pas au jeu des comparaisons. Le quatuor d’Isang Yun, une découverte, reprend à la manière d’un Bartók, des matériaux du folklore musical coréen aux couleurs éclatantes. Arirang est la chanson traditionnelle la plus connue et la plus populaire de Corée (inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO), un clin d’oeil ému des quatre musiciens à leur patrie.

*

The Novus Quartet was founded in 2007 at the Seoul University of the Arts. Adulated in Korea, the four musicians moved to Germany in 2011. After distinguishing themselves in numerous international competitions (Salzburg, Osaka, Lyon, and Vienna in particular), they quickly became known in the leading European venues.
This first album represents a crossing of their influences, both Korean (Yun, Arirang) and German (Webern, Beethoven). Here, the Novus demonstrate prodigious technique in the service of exceptional musicality. Their versions of Werbern’s Langsamer Satz and Beethoven’s Quartetto Serioso will not pale in the game of comparisons. 
In the style of a Bartók, Isang Yun’s Quartet, a discovery, takes up material from brilliantly colourful Korean musical folklore.Arirang is Korea’s best-known and most popular folk song (inscribed on the Representative List of UNESCO’s Intangible Cultural Heritage of Humanity), a moving tribute from the four musicians to their homeland.

 

Share: