Acheter cet album

Partager

Acis & Galatée

Interprètes

Compositeur

Description

Composée en 1686 à l'intention des festivités données par le duc de Vendôme en l'honneur de la visite du Grand Dauphin dans sa propriété du château d'Anet, Acis et Galatée est la dernière œuvre achevée de Lully. Narrant les amours du berger Acis et de la déesse Galatée, fille de Nérée, poursuivis par l'ire du cyclope Polyphème épris de la néréide, l'œuvre signe la première collaboration de Lully avec le librettiste Campistron, après le retrait de la scène de son fidèle collaborateur Quinault.

Cette réussite dramatique certaine, diablement éloquente quand il s’agit d’illustrer les cris de rage du cyclope, la terreur du chœur ou la fuite hâtive des amants, confie une place grandissante à l’orchestre, et y offre plusieurs pages sublimes, dont la grande passacaille finale. On y découvre également quelques trésors d'invention, comme le duo de hautes-contre (ténors aigus) « Ah ! je succombe au tourment qui m’accable » ou la marche pour l’entrée de Polyphème, dont les flûtes illustrent la grossièreté. Lully, enfin, offre à Galatée ses plus belles inspirations, avec les airs « Enfin, j’ai dissipé la crainte » ou « Que ne puis-je expirer après ce coup funeste ? », concluant ainsi magistralement son œuvre. Il décède en mars 1687, quelques mois après la création, laissant Achille et Polyxène sur son pupitre.

Écouter

Liste des pistes

PROLOGUE
1. Ouverture
2. Prélude. Diane, une Dryade, un Sylvain, chœur : « Qu’avec plaisir je reviens en ces lieux »
3. Première entrée. Menuet
4. Premier air. Deuxième air
5. Seconde entrée. Marche
6. L’Abondance, Comus, Diane, chœur : « Dans les jours de réjouissance »
7. Air
8. Prélude. Apollon : « Apollon en ce jour »
9. Comus, chœur : « Apollon flatte nos vœux »
10. Air
11. Menuet
12. Reprise de l’ouverture

 

ACTE PREMIER
13. Scène 1. Prélude. Acis : « C’est en vain qu’en ces lieux »
14. Scène 2. Prélude. Télème, Acis : « Vous n’êtes pas le seul »
15. Scène 3. Prélude. Acis : « Faudra-t-il encore vous attendre »
16. Scène 4. Ritournelle. Galatée, Acis : « J’ai cru trouver ici la nymphe »
17. Scène 5. Scylla, Télème, Acis, Galatée : « Quoi ? m’arrêterez-vous en dépit de moi-même ? »
18. Scylla, Galatée, Acis : « Mais quels concerts se font entendre ? »
19. Scène 6. Aminte, Tircis, chœur : « Que l’amour qui nous enchaîne »
20. Premier air
21. Aminte, chœur : « Que les plus galantes fêtes »
22. Air
23. Marche pour l’entrée de Polyphème. Scylla : « Le fier Polyphème s’avance »
Scène 7. Polyphème : « Je regarde partout »
24. Scène 8. Polyphème, Galatée : « Que tardons-nous ? »
25. Entracte (reprise de l’air)

 

ACTE SECOND
26. Scène 1. Ritournelle. Acis, Galatée : « Quoi ? vous avez promis d’assister à la fête »
27. Scène 2. Galatée, Acis, Télème, Scylla : « De mon fidèle amant »
28. Scène 3. Scylla, Galatée : « Quelque fureur qui l’inspire »
29. Scène 4. Acis, Galatée : « Quelle erreur loin de nous précipite ses pas ! »
30. Scène 5. Chaconne. Galatée : « Qu’une injuste fierté »
31. Scène 6. Marche. Polyphème, chœur : « Qu’à l’envi chacun se presse »
32. Second air [pour l’]entrée des cyclopes
33. Polyphème : « Je suis content de votre zèle »
34. Scène 7. Polyphème, Galatée : « Chaque moment me tue »
Entracte (reprise du Second air [pour l’]entrée des cyclopes)

 

ACTE TROISIÈME
35. Scène 1. Symphonie. Le Prêtre de Junon, chœur : « Vous qui dans ces lieux solitaires »
36. Scène 2. Le Prêtre de Junon : « Les voici ces tendres amants »
Scène 3. Polyphème, chœur : « Que vois-je ? »
Scène 4. Galatée, Acis : « Fuyons sa violence extrême »
37. Scène 5. Prélude. Polyphème : « Quel chemin ont-ils pris »
38. Scène 6. Galatée, Acis, Polyphème : « Allez, éloignez-vous »
39. Prélude. Polyphème : « Il est mort, l’insolent ! »
40. Scène 7. Prélude. Galatée : « Enfin, j’ai dissipé la crainte »
41. Scène 8. Prélude. Neptune, chœur : « Je sors de mes grottes profondes »
42. Scène 9. Prélude. Neptune, Galatée, Acis : « Que votre sang se change »
43. Air
44. Passacaille. Deux Naïades, chœur : « Sous ses lois l’Amour veut qu’on jouisse »


Vous aimerez aussi