Les Talens Lyriques

Description

L’ensemble de musique instrumentale et vocale Les Talens Lyriques a été créé il y a trente ans par le claveciniste et chef d’orchestre Christophe Rousset. L’ensemble tient son nom du sous-titre d’un opéra de Jean-Philippe Rameau : Les Fêtes d’Hébé ou Les Talens Lyriques (1739).

Défendant un large répertoire lyrique et instrumental qui s’étend du Baroque aux débuts du Romantisme, l’ensemble s’attache à éclairer les grands chefs-d’œuvre de l’histoire de la musique européenne, à la lumière de chaînons manquants. Ce travail musicologique et éditorial reste l’une des originalités des Talens Lyriques, qui connaissent, grâce à la recréation de ces inédits, de grands succès publics et critiques.

Les Talens Lyriques se sont ainsi imposés depuis trois décennies comme l’un des ensembles français les plus recherchés sur les scènes musicales du monde entier. Ensemble « à géométrie variable », il réunit musiciens et chanteurs, professionnels confirmés ou en début de carrière, tous passionnés par l’interprétation d’un patrimoine musical baroque et classique oublié.

Les Talens Lyriques voyagent ainsi de Monteverdi (L’Incoronazione di Poppea, Il Ritorno d’Ulisse in patria), Cavalli (La Didone, La Calisto) à Haendel (Scipione, Riccardo Primo, Rinaldo, Admeto, Giulio Cesare, Serse, Arianna, Tamerlano, Ariodante, Semele) en passant par Lully (Persée, Roland, Bellérophon), Desmarest (Vénus et Adonis), Mondonville (Les Fêtes de Paphos), Cimarosa (Il Mercato di Malmantile, Il Matrimonio Segreto), Traetta (Antigona, Ippolito ed Aricia), Jommelli (Armida abbandonata), Martin y Soler (La Capricciosa Corretta, Il Tutore burlato), Mozart (Mitridate, Die Entführung aus dem Serail, Cosi fan tutte), Salieri (La Grotta di Trofonio, Tarare), Rameau (Zoroastre, Castor et Pollux), Gluck (Bauci e Filemone), Beethoven et enfin Cherubini (Médée), Garcia (Il Califfo di Bagdad), Berlioz, Massenet ou Saint-Saëns.

La recréation de ces œuvres est indissociable d’une collaboration étroite avec des metteurs en scène tels que Pierre Audi, Jean-Marie Villégier, David McVicar, Eric Vigner, Ludovic Lagarde, Mariame Clément, Jean-Pierre Vincent, Laura Scozzi, Marcial di Fonzo Bo, Claus Guth etc.

Outre le répertoire lyrique, l’ensemble explore d’autres formes musicales telles que le motet, la musique de chambre, le madrigal, la cantate, les airs de cour, la symphonie ainsi que le répertoire sacré (des Leçons de Ténèbres à la messe).

La discographie des Talens Lyriques comprend une quarantaine de succès, enregistrés chez Erato, Fnac Music, Auvidis, Decca, Naïve, Ambroisie, Virgin Classics et désormais Aparté. Récompensé d’une Victoire de la Musique Classique en 2001, l’ensemble a également réalisé la célèbre bande son du film Farinelli (1994).

Depuis 2007, Les Talens Lyriques s’emploient à initier de jeunes collégiens parisiens à la musique, en proposant de nombreux ateliers et résidences pédagogiques. Le projet est également composé de classes orchestres montées dans les établissements partenaires.

Les Talens Lyriques sont soutenus par le Ministère de la Culture et de la Communication et la Ville de Paris. Ils reçoivent également le soutien de la Fondation Annenberg GRoW – Gregory et Regina Annenberg Weingarten, du Groupe Primonial et du Cercle des Mécènes.

Les Talens Lyriques sont membres fondateurs de la FEVIS (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés) et du PROFEDIM (Syndicat professionnel des Producteurs, Festivals, Ensembles, Diffuseurs Indépendants de Musique).

lestalenslyriques.com