Maxim Emelyanychev

Description

Né en 1988 dans une famille de musiciens, Maxim Emelyanychev étudie le piano et la direction d’orchestre à l’école de musique de Nizhny Novgorod avant d’intégrer le Conservatoire Tchaikovsky de Moscou dans la classe de Gennady Rozhdestvensky.

Lauréat de nombreux concours internationaux, tant pour le clavecin que pour l’art du joué-dirigé, il reçoit en 2013 un « Masque d’or », prix le plus prestigieux de Russie, pour sa participation comme pianofortiste à la production des Noces de Figaro à l’Opéra de Perm (CD sorti chez Sony Classics).

Depuis ses débuts de chef d’orchestre à l’âge de 12 ans, il se produit avec le même bonheur à la tête d’orchestres baroques et d’orchestres symphoniques. Il est principal chef de l’orchestre Il Pomo d’Oro et du Nizhny-Novgorod Youth Symphony Orchestra.

Maxim Emelyanychev collabore avec de nombreux artistes tels que Riccardo Minasi, Max Emanuel Cencic, Xavier Sabata, Julia Lezhneva, Sophie Karthäuser, Franco Fagioli, Dmitry Sinkovsky, Marie-Nicole Lemieux, Alexei Lubimov, Theodor Currentzis, Patrizia Ciofi, Katia et Marielle Labèque, Joyce Di Donato.

La saison 2016-17 est marquée par une grande tournée internationale avec Joyce Di Donato, après la sortie de leur CD intitulé In War and Peace, Harmony through music which won the Grammophon Award 2017 ; ses débuts à l’Opéra de Zurich, pour L’Enlèvement au sérail de Mozart ; ou encore son concert à la tête de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, dont le succès lui vaut une ré-invitation immédiate pour trois concerts en octobre 2017.

Parmi les temps forts de la saison 2017-18, citons son retour à Toulouse et à Séville, qui le réinvitent pour la saison 2018-19 ; ses débuts avec l’Orchestra della Svizzera Italiana de Lugano, qui le réinvite également ; et ses engagements à la tête de l’Orchestre national de Lyon, de l’Orchestra Sinfonica di Milano La Verdi, du Royal Liverpool Philharmonic, de l’Orchestre national de Bordeaux et de l’Orchestre Symphonique de Saint-Petersbourg dans le cadre du prestigieux Arts’ Square Festival fondé par Yuri Temirkanov.

La saison 2018-19 le voit diriger le Netherlands Philharmonic Orchestra, le Real Orquesta Sinfonica de Sevilla, l’Orchestra della Svizzera Italiana, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, le Belgian National Orchestra, le Tokyo Symphony Orchestra, le Royal Liverpool Philharmonic, le Scottish Chamber Orchestra, le Royal Philharmonic Orchestra, le Saint-Petersburg Philharmonic, l’Orchestra of the Age of Enlightenment au Festival de Glyndebourne et au Royal Opera House de Covent Garden.

A partir de septembre 2019, il prend les fonctions de Chef Principal du Scottish Chamber Orchestra.

En 2018, le dernier disque de Maxim Emelyanychev dédié aux sonates pour piano de Mozart (Aparté Record Label/Tribeca) remporte les prestigieux CHOC de Classica, ffff de Télérama et le ICMA 2019. En octobre 2018, il enregistre également chez Aparté un disque incluant la troisième symphonie de Beethoven et les Variations sur un thème de Haydn de Brahms avec le Nizhny-Novgorod Soloists Chamber Orchestra. En avril 2019, Maxim Emelyanychev reçoit un très prestigieux International Opera Awards dans la catégorie "New comer".