ap209-3000

L’Opéra du Roi Soleil

15.00

1CD Digipack avec livret

QTY

Description

LOUIS DE LULLY – Orphée (1690)
1. « Ah ! que j’éprouve bien que l’amoureuse flamme… » (Eurydice)

MARIN MARAIS – Alcyone (1706)
2. Ouverture

MARIN MARAIS – Ariane et Bacchus (1696)
3. « Croirai-je, juste ciel ! ce que je viens d’entendre ? » (Ariane)
4. Symphonie du sommeil
5. Air pour les flûtes (François Nicolet, Lorenzo Brondetta : german flutes ; Alexis Kossenko : bass flute)

ANDRÉ CAMPRA – Idoménée (1712, 1731 version)
6. Chaconne

JEAN-BAPTISTE LULLY – Acis et Galatée (1686)
7. « Enfin, j’ai dissipé la crainte… » (Galatée)

HENRI DESMAREST – Circé (1694)
8. « Sombres marais du Styx, Cocyte, Phlégéton… » (Circé)
9. « Calmez votre violence… » (Circé)

JEAN-BAPTISTE LULLY (double de Michel Lambert) – Psyché (1671)
10. « Deh, piangete al pianto mio… » (Une Femme affligée) (Stefano Rossi, Tami Troman: solo violins ; Bruno Helstroffer: theorbo)

JEAN-BAPTISTE STUCK – Added air to Thétis et Pélée (1708)
11. « Non sempre guerriero… » (Jean-François Madeuf: trumpett ; Guillaume Cuiller: oboe)

ANDRÉ CAMPRA – L’Europe galante (1697)
12. « Mes yeux, ne pourrez-vous jamais… » (Zaïde)

ANDRÉ CAMPRA – Télèphe (1713)
13. Sarabande
14. « Soleil, dans ta vaste carrière… » (La Pythonisse)
15. « Charmant Père de l’harmonie… » (La Pythonisse)

MARIN MARAIS – Ariane et Bacchus (1696)
16. Rondeau

ANDRÉ CAMPRA – Télèphe (1713)
17. « Quelle épaisse vapeur tout à coup m’environne ? » (La Pythonisse)

MARIN MARAIS – Alcyone (1706)
18. Marche pour les Matelots

ANDRÉ CAMPRA – Idoménée (1712)
19. « Espoir des malheureux, plaisir de la vengeance… » (Ilione)

MARIN MARAIS – Alcyone (1706)
20. Deuxième Air des Matelots

MICHEL PIGNOLET DE MONTÉCLAIR – Les Fêtes de l’été (1716)
21. « Mais, tout parle d’amour dans ce riant bocage ! » (Sylvie)

ANDRÉ CAMPRA – Idoménée (1712, 1731 version)
22. « Coulez, ruisseaux ; dans votre cours… » (Vénus)

JEAN-BAPTISTE LULLY – Le Bourgeois gentilhomme (1670)
23. Marche pour la cérémonie des Turcs

JEAN-BAPTISTE STUCK – Polydore (1720)
24. « C’en est donc fait : le roi n’a plus de fils… » (Ilione)