ap245-3000

Haydn: Stabat Mater, Symphonies n° 84 & 86

20.00

Le Concert de la Loge et Julien Chauvin concluent l’aventure Haydn et son intégrale des Symphonies parisiennes avec les n° 84 et 86. Le chef et son orchestre sur instruments d’époque complètent le programme avec le Stabat Mater, une œuvre rarement interprétée bien qu’elle fut l’une des plus jouées du vivant du compositeur. Composé en 1767 en plein Sturm and Drang, le Stabat frappe par la sobriété de son expression et son caractère contemplatif (« Fac me vere tecum flere »), sans exclure toutefois des moments où la musique approche le sublime, comme dans le « Sancta Mater, istud agas ». En compagnie du brillant ensemble Aedes, sous la direction de Mathieu Romano et d’un casting de jeunes talents d’exception, Le Concert de la Loge ferme le rideau la cerise sur le gâteau !

QTY

Description

CD1
1-4. Symphonie n° 84 en mi bémol majeur, Hob.I:84 “La Discrète”
I. Largo – Allegro
II. Andante
III. Menuetto. Allegretto
IV. Finale. Vivace

5-11. Stabat Mater, Hob.XXbis – partie 1
Stabat Mater dolorosa
O quam tristis et afflicta
Quis est homo qui non fleret
Quis non posset contristari
Pro peccatis suæ gentis
Vidit suum dulcem natum
Eja Mater, fons amoris

CD2
1-7. Stabat Mater, Hob.XXbis – partie 2
Sancta Mater, istud agas
Fac me vere tecum flere
Virgo virginum præclara
Inflammatus et accensus
Fac me cruce custodiri
Quando corpus morietur
Paradisi gloria 3’10

8-11. Symphonie n° 86 en ré majeur, Hob.I:86 “La Capricieuse”
I. Adagio – Allegro spiritoso
II. Capriccio. Largo
III. Menuet. Allegretto – Trio
IV. Finale. Allegro con spirito